Idée d’action locale sur le thème NDDL

Avant de commencer, pour ceux qui ne savent pas ce que veut dire NDDL

Il va y avoir un festival les 3-4 août sur la ZAD (Zone A Défendre)…

En ce moment, le tour de France passe partout avec ses caméras et ses centaines de milliers de téléspectateurs massés devant leurs télés… C’est l’occasion de faire un peu de pub pour le festival…

Comment faire ?

Il suffit de trouver un lieu de passage du tour avec si possible l’autorisation d’un riverain pour utiliser son jardin et d’y mettre une grande affiche de NDDL… et hop, le tour est joué, les gendarmes ne pourront pas vous interdire l’affichage car il sera sur une propriété privée et avec un peu de chance, si vous êtes bien placés, l’affiche passera sur une chaîne nationale…

Exemple d’affiche réalisée avec un drap et de la peinture…

Acipa-géant     1045111_10201082727847960_1145234563_n

Publicités

Gratiféria ou marché gratuit

1) Présentation / état des lieux
« C’est le don d’objets, mais aussi le don d’une passion, d’un savoir faire, que l’on offre aux autres.
Pas de troc, pas de rétrocession, du don tout simplement.
Imaginez faire un grand ménage de Printemps chez vous. Des objets ne vous sont plus d’utilité, mais qu’en faire, les vendre, les jeter, il y a maintenant une autre solution, celle de les donner, pour qu’ils servent à d’autres.
Cet acte de don, rempli chacun d’une autre dimension, celle de donner sans contrepartie. Celui qui donne reçoit beaucoup, c’est très gratifiant de donner, c’est une belle expérience à vivre. »
Les gratiférias sont des marchés gratuits où l’on donne, sans rien attendre en retour, ce qui nous encombre et dont on n’a pas besoin.
Ce sont aussi des lieux de culture, de fête, avec la venue d’artistes, de conférences… où tout, absolument tout, est gratuit.
De l’entrée à la sortie, un seul mot d’ordre
« Amenez ce que vous voulez, ou rien du tout. Repartez avec ce qui vous plaît. »

Une petite liste non exhaustive des prochaines gratiférias organisées en France
02/12/12 – Reilhanette-Drôme (26)
26/01/13 – Place de la Mairie à Saint Louis (974)
27/01/13 – sur la plage du Gallion, St Martin (Antilles, 97150)
03/02/13 – Buis les baronnies (26)
24 /02/13 – St Angeau (16)
24/02/13 – Sur la plage du Gallion, St Martin (Antilles, 97150)
02/03/13 – Etang Salé les Bains, à coté de la plage (974)
10/03/13 – Ligugé (86)
24/03/13 – St Angeau (16)
24/03/13 – Espace Mozart à Lisieux (14)
24/03/13- St Léger du Ventoux (84)
06/04/13 – Place Martin Bidouré Saint Maximin la Sainte Baume (Var)
13/04/13 – Place de Jaude, Clermont ferrand (63) à partir de 13h
13/04/13 – Place de la République, Orléans (45), à,partir de 13h30
13/04/13 – Boulodrome St Paul (Réunion, 974)
21/04/13 -Parc des Libertés, Barthelasse- Avignon (84)
19/05/13 – Madière 10h-16h – Ariège (09)
26/05/13 – SOUMERAS (17)

Exemples d’affiches de gratiférias...

affiche2affiche3
2) Organisation
trouver une association pour répondre à la demande d’assurance de la mairie pour l’organisation d’un événement sur un lieu public.
Trouver le meilleur lieu
Demander à la mairie diverses choses :
L’autorisation d’organiser un événement sur un lieu public
Le prêt de matériel (tables et chaises)
La mise à disposition d’un lieu (salle fermée en cas de mauvais temps)
préparer une belle affiche et l’imprimer en assez d’exemplaires pour une bonne diffusion locale de l’événement
Diffuser localement (magasins, associations locales, …) et sur Internet
Contacter les médias locaux pour couvrir l’événement

3) Besoins (matériel et humain)
Besoins humains pour l’organisation, la fabrication de l’affiche et sa diffusion…
Besoins matériels pour les affiches et c’est tout 🙂

4) Remarques annexes
Prévoir de la documentation (extrait de presse ou autre) pour le maire et ses adjoints,
Les emplacements sont gratuits,
Chaque exposant est responsable de son emplacement,
Si l’objet ne trouve pas preneur, l’exposant repart avec,
Prévoir une charte de l’exposant,
Prévoir une buvette gratuite, les gens peuvent amener des thermos de café et des  gâteaux à partager par exemple.

Passez de bons moments de gratuité !!!!!!!!

 

Quelques liens sur les gratiférias…Gratiféria Charente

http://gratiferiacharente.jimdo.com/les-gratif%C3%A9ria-dans-le-monde/

Diffuser l’information en utilisant les Mass-Médias

Vous regardez les informations à la télé, les écoutez à la radio, les lisez dans les journaux comme des millions de français chaque jour…

Vous savez également qu’il existe des médias alternatifs qui osent parler de sujet non traités par les mass-médias…

Vous pensez que vous ne pouvez rien faire, seul dans votre coin, derrière votre écran…

Détrompez-vous, vous pouvez agir localement pour espérer faire changer globalement la diffusion d’informations.

Attention, je ne vous parle pas de diffuser des informations inexactes, erronées, vecteurs de ragots complotistes. Je vous parle d’informations de nos voisins européens par exemple.

Ce soir, à l’heure où j’écris cet article, les manifestants espagnols encerclent le congrès à Madrid et demandent la démission du gouvernement… Aucun média influant français n’en a parlé…

 

Donc, comment diffuser l’information en utilisant les mass-médias ?

Utilisez les réseaux sociaux et inscrivez-y vos sources d’informations alternatives… Voilà une liste non exhaustive des pages FB à spammer

TF1

France 2

France 24

M6

BFM TV

Direct 8

France Info

Europe 1

(Vous pouvez étayer la liste dans les commentaires.)

Donc, vous trouvez une information pertinente mais elle n’est pas diffusée par les mass-médias ?

Spammez ces pages avec l’information à partager

Le rempart à limaces bio et presque gratuit

Vous avez un potager et vous en avez marre de ces limaces qui dégustent avant vous le fruit de votre labeur ?

Vous en avez marre de mettre de la bière tous les 4 jours ou de la cendre ou autres remparts naturels ? Voilà la solution qui se prépare une seule fois, réutilisable, déplaçable à volonté.

Alors regardez-bien ce qui va suivre, voilà le guide de fabrication du rempart à limaces 🙂

1) récupérer des planches de bois de plus de 10 cm de haut… personnellement, j’utilise des palettes que je démonte et auxquelles j’enlève les clous.

bois de palette

2) récupérer des rails de placo-platre… personnellement, je vais à la déchetterie et m’arrange avec le gérant pour récupérer les chutes de rails inutilisables pour leur fonction première

rail

3) fabriquer un cadre avec les planches de bois

cadre en bois

4) C’est la partie la plus délicate car il faut visser, couper, tordre les rails pour qu’il n’y ait aucun trous (sinon, les limaces passerons outre votre rempart). Visser autour du cadre en bois les rails en suivant le modèle ci-dessous. Les limaces ne pourront pas monter le cadre en bois et faire tout le tour du U formé par le rail.

comment visser le rail

cadre fini

5) une fois le cadre bien entouré, vérifier qu’il n’y a pas de trous dans votre rempart et enfoncez-le dans votre potager pour protéger vos plantations

au potager

N’hésitez pas à poser des questions si vous n’arrivez pas à le fabriquer…

Utiliser sa voiture comme mode de communication

Et oui, c’est tout bête, mais chaque personne qui a une véhicule est potentiellement publiciste…

Donc, pourquoi se priver de partager les messages qui nous semblent importants ???
Certains diront qu’il y a un risque à « s’afficher » en public et ont peut-être peur des « représailles » sur leurs pauvres petits véhicules chéris ???

Au-delà l’affichage d’idéologies ayant un caractère polémiste, vous êtes en droit d’informer les citoyens de votre commune.La majorité des citoyens sait lire ? La majorité des citoyens se déplace dans sa ville/village (au moins pour acheter le pain) ?

Donc la majorité des citoyens de votre commune est un lecteur potentiel du message de votre véhicule publicitaire…

Exemple d’utilisation dans le 65 pour exprimer une divergence d’opinion dans le projet « Notre Dame des Landes »

DSCN8443NDDL

 

A vos imprimantes…

Les bombes à graines

Pour se battre contre Monsanto, le lobbyiste des graines, on peut agir localement, entre amis et en toute légalité…Réapproprions-nous les espaces verts publics en y plantant des graines… Un groupe de Montpellier a repris une idée de nos voisins anglais. Cela consiste à faire des boules de terreau remplies de graines, de trouver un endroit propice et d’y jeter ces « bombes à graines »

extrait de la page FB de ce groupe

bombe-a-graine-floote

« ACCUEIL DE LOISIRS – BOMBES À GRAINES : Une bombe à graines est une petite boule composée d’un mélange de terreau et d’argile dans lequel nous y insérons des graines mellifères, une source d’alimentation pour butineurs et pollinisateurs. Elles sont pratiques pour atteindre les espaces délaissés derrière les clôtures ou sur les toits, elles peuvent également être dispersées directement sur le sol sans être plantées. Les graines ainsi protégées germeront dès qu’elles seront exposées à des conditions favorables.
Le lancer de bombes à graines fait partie du mouvement de « guérilla » jardinière né dans les années 90 chez les Anglo-saxons. Cet acte participe à la distribution des semences de façon ludique et engagée. »

Merci de faire suivre et de monter vos propres groupes locaux de « semeurs de graines »